Vous êtes ici : Accueil / Découvrir / Tourisme / Réseau intercommunal de sentiers de randonnée pédestre / Historique du projet

Découvrir

Historique du projet

Une démarche initiée par des associations locales

Trois clubs de marche sont à l'origine du projet : Gym et Marche à Aumetz, les Godillots à Ottange et le Train 11 de l'Alzette à Audun-le-Tiche. Ils forment le Collectif des sentiers miniers et impulsent la création de plusieurs parcours ruraux et forestiers pour la pratique de la randonnée sur le périmètre intercommunal.

Très rapidement, les élus de la CCPHVA et ces associations s'engagent à développer ensemble un réseau d'itinéraires aménagés et balisés valorisant les richesses naturelles et patrimoniales des 8 communes membres.

 

Un réseau sans frontières

L'objectif du projet est de proposer des parcours ouverts à tous, des promeneurs occasionnels aux marcheurs confirmés, en tenant compte des besoins de chacun(loisir ou sports, découverte touristique, courtes balades de proximité pour les familles et les personnes à mobilité réduite).

Il s'agira de favoriser le lien entre les communes-membres, mais aussi avec les territoires voisins en Lorraine et au Luxembourg.

 

Connaître l'existant pour créer un maillage performant

Courant 2011, un premier recensement théorique sur base cadastrale permet d'identifier plus de 130 km de chemins. Cet inventaire brut a ensuite été digitalisé par l’AGAPE et affiné en fonction de nombreux critères de sélection :nature juridique du sentier (en évitant autant que possible le domaine privé),intérêt pour un bouclage ou une liaison avec une autre commune, faible promiscuité avec des axes routiers importants...

Les relevés sur terrain effectués à l'été 2012 ont permis d'obtenir un état des lieux précis des chemins susceptibles d'être intégrés au futur réseau intercommunal.

Chaque étape a été validée par le Comité de Suivi Sentiers regroupant tous les interlocuteurs du projet (clubs, communes et services techniques, Office National des Forêts, Conservatoire d'Espaces Naturels de Lorraine, Comités Départementaux du Tourisme de Moselle et de Meurthe-et-Moselle, Syndicat d'Initiative d'Audun-le-Tiche...).

La CCPHVA a formalisé le 26 octobre 2011, une convention de partenariat avec la Fédération Française de Randonnée. Elle a accompagné la collectivité sur la définition du maillage et l'inscription des chemins aux Plans Départementaux d'Itinéraires de Promenade et de Randonnée.

Au-delà de permettre un appui financier pour l'aménagement, le balisage et/ou l'entretien,la labellisation PDIPR garantit la préservation des chemins (en particulier ruraux) et la continuité des parcours créés, en adéquation avec les principes du développement durable.

 

Un dossier de labellisation pour 13 sentiers (11 en Moselle et 2 en Meurthe-et-Moselle),représentant environ 100 km de chemins, a finalement été déposé, en octobre 2014, auprès des CD 54 et 57 pour éligibilité aux PDIPR mosellan et meurthe-et-mosellan.

Un PDIPR, c'est quoi?

C'est un document réalisé par chaque conseil départemental, recensant des itinéraires ouverts à la randonnée pédestre (et éventuellement équestre).

L'objectif d'un PDIPR est de favoriser la découverte de sites naturels et de paysages ruraux en développant la pratique de la randonnée.

Du fait du périmètre interdépartemental de la communauté de communes, les chemins sont donc inscrits aux PDIPR 57 et 54.