Vous êtes ici : Accueil / Entreprendre / Aménagement du territoire / Projet de parcs éoliens / Etat d'avancement du projet

Entreprendre

Etat d'avancement du projet

Les grandes étapes validées

L'actualité

Le Préfet a délivré en septembre 2012 l’arrêté de création de la Zone de Développement Eolien (ZDE) proposée par la CCPHVA.

En parallèle, depuis 2011, des Comités Locaux de Suivi ont été organisés pour échanger sur l’avancement du projet et exposer notamment les résultats de l’étude de l’état initial et la méthodologie d’évaluation des impacts. Les volets « biodiversité », « impact sonore » et « impact paysager » ont ainsi fait l’objet de présentations lors des CLS.

Etat d’avancement par secteur

A Ottange

Le processus de développement suit son cours.

Les analyses réalisées permettent aujourd’hui d’envisager plusieurs scénarios d’implantation qui comptent entre 8 et 12 éoliennes.

Il apparait toutefois que la variante comprenant 8 éoliennes est la plus cohérente avec les caractéristiques du site et les sensibilités identifiées.

 

Ce choix permet notamment de limiter considérablement les vues sur le parc éolien et de respecter les niveaux réglementaires d’émergence acoustique au niveau des habitations.

Un géomètre a effectué les relevés topographiques sur site et Ostwind travaille actuellement à la définition de l’emprise des chemins d’accès et des parcelles de grutage.

Les études sur la biodiversité sont menées par un bureau d’études expérimenté, ECOLOR.

Le CLS de Juin 2012 a mis en exergue l’importance d’organiser une réunion de travail consacré à l’impact sur les oiseaux et les chauves-souris,entre spécialistes. L’association Empreinte Positive a donc été invitée à poursuivre l’échange avec le bureau d’études ECOLOR et Ostwind.

A Boulange

L’arrêté de création de la ZDE a été pris en connaissance des contraintes imposées par la Défense sur le site de Boulange. Il s’agit là du principal obstacle rencontré au cours du processus de développement du projet.

La concertation engagée avec la Communauté de Communes du Pays Audunois et la prise en compte des différentes contraintes, militaires notamment ont conduit à ne considérer qu’un seul et même secteur d’implantation. Il se situe à la jonction des communes d’Audun-le-Roman, Sancy, Beuvillers et Boulange.

 

Cependant, ce secteur est localisé dans une zone de coordination de deux radars de la Défense (à Etain et à Châtel Saint Germain) qui imposent une double servitude très contraignante. Pour cette raison, il ne sera possible d’implanter au maximum que 5 à 6 éoliennes sur l’ensemble du site.

Le positionnement précis des implantations nécessite la réalisation préalable de simulations par la Défense, avec des résultats qui seront a priori disponibles au deuxième trimestre 2013.

 

L’avancement du travail avec la Sodeger (développeur du parc éolien de la Communauté de Communes du Pays Audunois) et la Défense permet d’ores et déjà d’annoncer que les distances minimales des habitations aux premières éoliennes seront :

  • de plus de 800 m pour Beuvillers,
  • de plus de1 km pour Boulange,
  • de plus de 1,3 km pour Audun-le-Roman,
  • de plus de 2 km par rapport au nouveau quartier de Fontoy.

Les prochaines étapes concernant l’ensemble de la ZDE

Deux nouvelles réunions du CLS seront organisées afin de prendre connaissance des dernières études réalisées et de la position précise des éoliennes (résultats de l’analyse acoustique, évaluation de l’impact paysager avec utilisation de photomontages, conclusions des bureaux d’études sur la biodiversité).

Les résultats de la campagne de mesure de vent (force,direction) ont permis de caractériser précisément le gisement éolien du site et de définir la puissance optimale des éoliennes et leur espacement. L’installation d’éoliennes d’une puissance de 2 MW permettrait à chaque éolienne de produire environ 5000MWh par an (2MW*2500h pleine puissance), soit la consommation de 20 000 habitants environ (selon les données de l’ADEME), hors chauffage et pour tout le parc éolien.

Le dépôt des Permis de Construire interviendra au terme de la démarche de concertation.

La nouvelle réglementation relative à l’obtention des autorisations de raccordement au réseau électrique permet d’envisager la construction du projet éolien en 2015 avec une mise en exploitation en 2016.

 

.