Vous êtes ici : Accueil / Entreprendre / Aménagement du territoire / Projet de parcs éoliens / Un territoire propice au développement éolien

Entreprendre

Un territoire propice au développement éolien

Rappel du contexte du développement de l'éolien en Lorraine

En 2011, près de 10% de la production d'énergie émanant du vent, provient des parcs situés en Lorraine. La région est donc 5ème au niveau de la production nationale,  après la Champagne-Ardenne, la Picardie, la Bretagne et le Centre.

Le Nord-Lorrain et plus particulièrement le Pays-Haut, présente un positionnement géographique naturellement favorable à l’implantation d’éoliennes.

Ce potentiel est identifié dès 2008 dans la "Charte de l'Eolien en Moselle" réalisée à l'époque par la DDE 57 (et par la suite confirmé dans le Schéma Régional de l'Eolien, composante du Schéma Régional Climat Air Energie adopté par la Région Lorraine fin 2012).

Carte des potentiels issue de la Charte de l'Eolien en Moselle

 

Sous l’impulsion des communes de Boulange et Ottange, la CCPHVA a décidé de lancer en 2008, une série d’investigations pour définir de manière précise le potentiel éolien de son territoire.

Cette démarche a conduit à l'élaboration d'un dossier de ZDE.

 

Qu'est ce qu'une ZDE?

Les Zones de Développement de l’Éolien ont été introduites par la loi du 13 juillet 2005 fixant les orientations de la politique énergétique en France.

Si la ZDE est d’abord une disposition électrique (elle permet aux installations éoliennes qui y sont situées de bénéficier de l’obligation d’achat), elle est à ce jour l’étape préalable à tout projet éolien.

Chaque ZDE est arrêtée par le préfet sur proposition des communes ou des EPCI à fiscalité propre.

Une ZDE est définie en prenant en compte le potentiel éolien de la zone, les possibilités de raccordement aux réseaux électriques, la protection des paysages, des monuments historiques et des sites remarquables et protégés. La loi Grenelle 2 de 2010 introduit de nouveaux critères supplémentaires, à savoir la possibilité pour les projets à venir de préserver la sécurité, la biodiversité et le patrimoine archéologique.

En fonction de ces critères, sont déterminés un périmètre géographique,des puissances installées minimale et maximale ainsi que l’ensemble des installations attendues dans la ZDE.

Le travail mené repose sur une analyse technique fine de l’ensemble de ces éléments.

 

Après examen de différentes zones pressenties sur le territoire intercommunal, deux secteurs sont finalement retenus : Boulange Sud et Ottange pour une puissance maximale totale envisagée de 54 MW.

On en parle : quel devenir pour les ZDE?

Adoptée en janvier 2013, la loi Brottes prépare la transition vers un système énergétique sobre. Elle supprime notamment les ZDE, en vue d'assouplir la règlementation liée à l'éolien. Les effets de la loi sur le projet en cours seront connus dans les prochains mois.