Vous êtes ici : Accueil / Services en ligne / Actualités / L’EDVM : premiers résultats !

Services en ligne

L’EDVM : premiers résultats !

Il y’a quelques mois, la CCPHVA et le Syndicat Mixte du SCoT Nord Meurthe-et-Mosellan ont lancé une grande enquête sur les déplacements quotidiens de leurs habitants.

Objectif ? Définir vos habitudes et préoccupations en matière de mobilité et identifier les améliorations à y apporter. Transports en commun, voiture, deux-roues ou à pied, chaque mode est passé au crible !

Le Grand Nancy et l’Agglomération de Thionville-Fensch sont déjà dotés d’un tel outil, ce qui permettra à terme de couvrir une large partie du Nord-Lorrain et de créer des passerelles entre les territoires.

Pour rappel, le périmètre de l’enquête CCPHVA/Scot Nord 54 est composé de 124 communes réparties sur 3 départements (Meurthe-et-Moselle, Moselle et Meuse) pour un total de près 180 000 habitants.

3 558 personnes de 11 ans et plus ont été sondées via un questionnaire téléphonique, entre 7 novembre 2013 et le 15 janvier 2014, hors périodes de vacances scolaires. La CCPHVA remercie les habitants qui ont bien voulu participer au recueil des données.

Après validation des réponses, l’enquête est entrée depuis septembre 2014 dans sa phase d’exploitation, menée par l’Agence d’Urbanisme Lorraine-Nord AGAPE.

Les premières données à l’échelle du périmètre d’étude viennent d’être publiées sur le site de l’AGAPE.

Elles permettent d’avoir un premier cadrage de mobilité (comment se déplacent les habitants ? pour quelles raisons ? où vont-ils ? combien de temps passent-ils à se déplacer ? etc) et d’observer certaines tendances qui vont être approfondies au cours des prochains mois, territoire par territoire. Des fiches thématiques (mobilité transfrontalière, co-voiturage, intermodalité) seront aussi produites.

La CCPHVA disposera d’ici l’été 2015 d’une véritable « base de données » de la mobilité sur les 8 communes qui la composent et communiquera largement sur les résultats définitifs de l’enquête dès la rentrée.

Enquête réalisée avec le soutien financier de l’Etat, des fonds européens FEDER, du Conseil Régional de Lorraine et du Conseil Général de Meurthe-et-Moselle, du syndicat des transports de l’agglomération de Longwy et du Pays du Bassin de Briey.