Vous êtes ici : Accueil / Vivre / Mobilité / Nouvelle liaison A30/Belval

Vivre

Nouvelle liaison A30/Belval

La réalisation de la liaison routière partant de l’autoroute A30 pour relier le périmètre intercommunal à Belval est un projet-phare pour la CCPHVA , sur lequel s’appuiera pleinement la construction ambitieuse de l’Eco-Cité Alzette-Belval.

Le contournement : un projet attendu

Les premières réflexions sur une possible liaison routière transfrontalière ont été engagées à l’initiative de l’échelon local, dès la fin des années 90.

Cet axe structurant répond à plusieurs objectifs : 

  • Le désenclavement de la vallée d’Alzette, le désengorgement des voiries desservant les communes d’Audun-le-Tiche et Russange.
  • Le développement du périmètre intercommunal, avec notamment la connexion directe à la friche de Micheville. Cette zone est le cœur du nouveau projet d’aménagement porté par l’ EPA Alzette-Belval.
  • L’incitation aux déplacements intermodaux avec la présence d’un parking relais de type« Park and Ride » au nord de la voie de contournement au niveau de Belval (les usagers pourront ainsi y garer leur voiture et poursuivre leur trajet en train).
  • L’amélioration des flux issus des migrations pendulaires « domicile-travail » des frontaliers, en  offrant une voie de délestage aux 18 à 25 000 véhicules/jours traversant les communes pour se rendre au Luxembourg.

La liaison constituera un véritable trait d’union entre les secteurs de Micheville et d’Esch-Belval, pour l’émergence d’une agglomération transfrontalière dynamique de près de 100 000 habitants : l’Eco-Cité Alzette-Belval.

Les tracés

Le projet global comprend deux tronçons :

  • A l’Ouest : nouvelle voie de 7m à 2x1 voie bidirectionnelle, sur 6.5 km(dont 2.9km en Moselle)
  • A l’Est : déviation de 4.5km, majoritairement en 2x2 voies (600m en Meurthe-et-Moselle)

A terme, les automobilistes pourront rallier la liaison depuis Villerupt (RD26),Aumetz (RD16), Audun-le-Tiche, Russange (RD16A et RD16B).

Tracé de la liaison A30-Belval

 

Un partenariat institutionnel fort et fédérateur

Pour sa réalisation et son financement, la liaison Belval /A30  mobilise les pouvoirs publics français, à savoir l’Etat et les collectivités locales (Conseil Régional de Lorraine, Conseils Généraux de Moselle et de Meurthe-et-Moselle). La CCPHVA et ses communes-membres sont associées à cette démarche, par le biais d’une concertation permanente.   

Le Grand-Duché du Luxembourg est également partenaire du projet,symbole de la coopération transfrontalière étroite dans le domaine de la mobilité.

Chaque Conseil Général dispose de la maîtrise d’ouvrage pour effectuer les travaux de son tronçon.

 

Montant total des financements de la liaison A30-Belval : 38.50 millions d'euros

 

Planning de réalisation des travaux de contournement

La première tranche de travaux a démarré à l’été 2012 et se poursuivra jusqu’à la fin 2013.Elle concernera Villerupt et le giratoire dit du Moulin à Audun-le-Tiche.

La deuxième tranche de travaux s’étalera de fin 2013 au 1er semestre 2014 et se concentrera sur la section menant au Luxembourg.

L’ouverture à la circulation du futur axe routier devrait être effective au plus tard à la mi-2014 et coïncidera avec celle de la liaison vers l'A4 luxembourgeoise. Les travaux d’aménagement paysager se poursuivront jusqu’en novembre 2015.

Lancement des travaux de la liaison A30-Belval sur le site de Micheville le 13 juillet 2012

Pour plus d'informations

Téléchargez la plaquette d'information réalisée par les Conseils Généraux de Moselle et de Meurthe-et-Moselle.