Retrouvez ici les informations sur le tri à la source des biodéchets instauré par la loi à partir du 1er janvier 2024.

[ PAGE CRÉÉE LE 18.10.2023 - MISES À JOUR RÉGULIÈRES EN COURS ]
 

Depuis 1992, la loi française promeut le tri des déchets recyclables, ce qui a permis la généralisation de la collecte sélective. 30 ans plus tard, c’est maintenant une toute nouvelle étape qui intervient sur le territoire national avec le tri à la source des biodéchets !

Au 1er janvier 2024, chaque habitant devra pouvoir trier ses biodéchets.
 

 

Les biodéchets, qu'est-ce que c'est ?

Comme toutes les catégories de déchets, les biodéchets sont définis par la loi (article L. 541-1-1 du code de l'environnement). Ceux-ci sont des déchets non-dangereux et biodégradables issus du jardin ou de restes alimentaires de cuisine.

Déchets de cuisine :

  • restes de préparation des repas (épluchures*, restes de fruits* ou légumes* abîmés ou non)
  • restes des plats cuisinés cuits ou crus (y compris les sauces, produits laitiers, os, coquilles d'oeuf* et de fruits secs, noyaux, coquillages et crustacés)
  • marc de café*, feuilles de thé* ou de tisane*
  • restes de pain, pâtisseries et autres viennoiseries

Déchets du jardin :

  • tonte de pelouse séchée*
  • feuilles mortes*
  • broyat de taille d'arbuste*
  • fleurs et plantes fanées*

* = biodéchets qui peuvent facilement se décomposer dans un composteur. Attention, les autres catégories de biodéchets ne sont pas les bienvenues dans un composteur collectif.

À noter : les emballages dits compostables ne font pas partie des biodéchets. Exemple : les sacs plastiques « biodégradables » sont des emballages et non des biodéchets.

Bien penser à ramener l’excédent de déchets verts en déchèterie. Rappel : les déchets verts (tonte et taille de haie) sont interdits dans la poubelle des ordures ménagères !

 

Biodéchets et compostage

Composter, c’est recycler ses biodéchets en les amassant en tas pour qu’ils se décomposent et forment du terreau. Un atout pour les jardiniers !

Lorsque que l’on commence la pratique du compostage notamment, il vaut mieux composter les déchets d’origine végétale.

Les biodéchets très durs comme les os, coquilles de noix, coquillages et crustacés ne se décomposent pas facilement. Il est déconseillé de les mettre en grande quantité dans un composteur, surtout si vous souhaitez ensuite utiliser le compost mûr comme du terreau pour votre potager.

Il est aussi déconseillé de mettre dans un composteur des restes de viandes, des produits gras (sauces) ou des produits laitiers.
 

Les bonnes astuces du compostage :

  • Commencer par composter uniquement les biodéchets indiqués en gras* dans la liste ci-dessus.
     
  • Éviter les gros morceaux : je découpe grossièrement avant de mettre au compost.
     
  • Équilibrer les apports au compost : quand j’ajoute une assiette de restes alimentaires, je recouvre avec la même quantité de déchets verts du jardin (feuilles mortes, tonte séchée ou encore broyat de taille d'arbuste).
     
  • Aérer le compost : je remue le tas de compost chaque semaine, c’est la seule technique efficace pour apporter de l’oxygène et donc éviter les nuisances olfactives et l’installation de compagnons indésirables (mouches ou rongeurs).
     

Comment composter ?

Faites un tas avec les biodéchets compostables (en mélangeant les déchets alimentaires et de jardin). La nature œuvre ensuite à la décomposition de ces biodéchets. Et vous y contribuez également en remuant le tas chaque semaine. Cela permet d’aérer le compost et d’éviter les nuisances. Au bout de plusieurs mois, vous obtenez du compost mûr utilisable pour votre potager et vos plantes en pot.
 

Comment composter à plusieurs ?

ATTENTION sur un site de compostage collectif les règles à respecter sont plus strictes. Les restes de plats cuisinés, les produits carnés et les produits laitiers y sont interdits ! Il faut donc se contenter d’y apporter : épluchures, restes de fruits et légumes abîmés, marc de café ou thé, coquilles vides de noix et coquilles d’œufs broyées.

Par ailleurs vous retrouverez plusieurs bacs sur le site de compostage :

  • un bac d’apport : déposez-y vos biodéchets compostables,
  • un bac de matière sèche : utilisez la pelle mise à disposition pour recouvrir impérativement votre apport de biodéchets avec les copeaux présents dans ce bac,
  • un bac de maturation : il contient le compost en cours de transformation en terreau.

Mais pas de panique, tout est indiqué directement sur les bacs par des écriteaux !
 

En savoir plus sur le compostage.
 

La réglementation

L’historique : la règlementation française sur la généralisation du tri à la source des biodéchets découle de la volonté de l’État d’améliorer la gestion des déchets et se retrouve dans plusieurs lois issues notamment des Grenelles de l’Environnement. C’est la loi AGEC 2020 (anti-gaspillage pour une économie circulaire) qui a défini l’échéance. Aussi, en réponse à cette loi, avant le 31 décembre 2023 les collectivités compétentes doivent s’organiser pour proposer un mode de tri à la source des biodéchets à leurs habitants.

L’objectif de cette loi est de détourner le flux « biodéchets » (alimentaires) des déchets classiques d’ordures ménagères, et permettre à cette matière organique un retour au sol de qualité par une valorisation agronomique.

Concrètement, l’objectif pour les citoyens comme pour les collectivités : faire au mieux pour être prêt à commencer le tri des biodéchets au 1er janvier 2024.

Qu’est-ce que ça veut dire pour l’habitant ? Il ne faudra plus tout mélanger ! Des épluchures aux restes de repas, il va falloir s’organiser pour les mettre à part.

Et pour les collectivités ? À la CCPHVA, les élus du territoire œuvrent depuis longtemps pour vous proposer des solutions :

 

La future collecte des biodéchets

La collecte séparée des biodéchets accessible à tous : le projet avance !

MAJ au 25 mars 2024

En vue de proposer une solution de tri à la source des biodéchets à l’ensemble des habitants de son territoire dont la CCPHVA fait partie, le Syndicat Mixte de Traitement des Ordures Ménagères (SMTOM) de la Région de Villerupt va prochainement instaurer une collecte séparée des biodéchets en porte-à-porte.

La solution adoptée : un sac spécifique dédié aux biodéchets fourni par le SMTOM. Il faudra simplement déposer ce sac dans votre bac-poubelle noir d’ordures ménagères ou dans votre Point d'Apport Volontaire pour ceux qui en sont équipés (attention, il ne faudra pas mettre le sac spécial « biodéchets » dans le sac noir, sinon votre effort sera vain). Une fois les déchets collectés et déposés au centre de traitement de Villers-la-Montagne, les différents sacs seront triés par un bras robotisé.

En attendant la mise en route de ce nouveau système, des réunions publiques seront organisées prochainement pour tout vous expliquer et répondre à vos questions.

Les biodéchets concernés par cette collecte seront les suivants :

  • Épluchures, sachets de thés, marc de café, coquilles d’œufs,
  • Restes de repas, crustacés, coquillages, arêtes, petits os et petites carcasses,
  • Plantes et bouquets de fleurs fanés (pas de tailles, tontes et branchages issus des jardins),
  • Mouchoirs, serviettes et essuie-tout en papier (pas de lingettes).

Adeptes du compostage, vous pourrez continuer cet engagement et aller plus loin en valorisant, grâce à cette collecte, les biodéchets plus difficilement compostables comme les déchets carnés, les épluchures d’agrumes ou encore les papiers souillés.

Une communication spécifique concernant la mise en œuvre de cette nouvelle collecte sera réalisée par le SMTOM auprès des foyers concernés et relayée par nos soins sur cette page internet avant l'été.
 

MAJ au 23 mai 2024

Les deux réunions publiques informatives sur la mise en place de la nouvelle collecte des biodéchets organisées, en partenariat avec le SMTOM se tiendront :

  • Mardi 11 juin 2024 à 19h à la Mairie de Villerupt (5 rue Albert Lebrun)
  • Lundi 24 juin à 19h à la MJC d'Audun-le-Tiche (centre socioculturel A. Toussaint - 31 rue du Général Leclerc - 57390)

 

 

Contact

Des questions ? Contactez le Pôle Environnement :

03 82 54 32 63
environnementatccphva [point] com